L'art d'éviter d'être otage de sa propre vie


En cette période si particulière où nous vivons collé/serré avec quelques membres de nos familles tout en étant si loin des autres, il n'est pas rare de voir surgir des tensions.

Que celui qui n'a rencontré aucune tension ces 5/6 dernières semaines à rester confiner avec ses enfants et/ou son (sa) partenaire lève la main ? Que celui qui me dit que télétravailler n’a que des points positifs, qu'il n'a rencontré aucun problème de communication avec ses autres collègues, lève la main? Si vous n’avez pas levé la main, soit vous êtes un super héros soit un serial menteur 😉


Bref, ces dernières semaines, nous avons tous fait notre devoir de citoyen en restant chez nous et il n'est pas rare que certaines disputes ou tensions soient apparues. Mais comment faire en sorte de ne pas en faire une montagne ? Comment faire pour que votre maison ne ressemble pas à une cocotte-minute prête à exploser ? Comment faire pour digérer cette petite remarque à peine cachée dans le mail de votre collègue Marcel ? Comment faire pour exprimer à votre boss que vous allez frôler le burn-out si vous continuer à ce rythme jusque septembre en conciliant votre travail et vos enfants tous deux en plein temps?

J’ai une solution simple et facile : Mettez le poisson sur la table!

Pardon? Quesaquo?

Mettre le poisson sur la table est une expression venant du livre de Georges Kohlrieser. Cet ancien négociateur professionnel (de situations à risque on s'entend) partage comment éviter devenir otage des événements extérieurs et leur donner le contrôle de nos propres vies.

Si vous sentez la moutarde vous venir au nez, si vous avez l'impression que la frustration et le ressentiment sont des émotions trop présentes dans votre quotidien, si vous avez l'impression que l'un de vos proches ou l'un de vos collègues est toujours sur votre dos et qu'il vous étouffe, alors il est temps de mettre le poisson sur la table. Il est temps d'exprimer le problème, d'une manière constructive il va de soi, avec les personnes concernées. Dans cet article, je partagerai avec vous quelques conseils pour renouer le dialogue, pour négocier (car selon l'auteur tout est une question de négociation) et reprendre le contrôle de votre vie.


Mais avant, laissez-moi juste vous expliquez ce qu'il risque de se passer si vous ne mettez pas ce poisson sur la table. Voyez un problème comme un poisson. Si vous laisser le poisson sur le côté, les mouches et les larves vont s’en charger et bonjour l’odeur. Vous pourrez faire ce que vous voudrez, l’odeur va être de plus en plus puissante et de plus en plus nauséabonde. Pour éviter cela, il vous faut le vider et le cuisiner le plus vite possible. C’est pareil pour le problème. Plus vous attendez de crever l’abcès et plus vous gardez en vous émotions. Bonjour alors à la frustration et le ressentiment. Vous allez cogité encore et encore et le problème ne fera qu’empirer ! Le risque: ressentiment, agressivité et vous posez en situation de victime. Vous devenez otage de ces personnes et de ces situations extérieures.