La reconversion professionnelle, cette chance de se réinventer!




Lorsque nous avons 18 ans, ou un peu plus, tout juste sortis des humanités, nous voici face à un choix cornélien : dans quelles études se lancer ?


Si pour certains c’est une évidence, pour la grande majorité, c’est un casse-tête.


Du fait de la pression sociale et de la peur d’échouer, je n’ai pas écouté ma petite voix intérieure et j’ai préféré m’inscrire dans une filiale qui m’était à portée de main.


A ce jour, cela reste une énigme pour moi : Comment est-il possible de faire un choix si important en étant aussi jeune, avec une expérience professionnelle plus que limitée, plus influençable que jamais?


Mais finalement, cette question n’a peut-être plus tant d’importance ? Bien sûr, les études ouvrent de nombreuses portes (surtout de la connaissance générale) mais elles ne déterminent plus LA route professionnelle figée comme c’était sans doute le cas au temps de nos parents et grands-parents.


Regardez autour de vous. Peut-être même êtes-vous concernés par la reconversion professionnelle? Combien de vos amis, connaissances, anciens collègues ou membres de votre famille ont franchi cette étape? N’avez-vous pas entendu parler de cette avocate devenue médiatrice, de cet as de la finance devenu boulanger, de cette responsable crédit devenue sculptrice, … ? Il y a tant d’exemples autour de nous. Alors pourquoi pas vous ?


Mais avant de nous attaquer à cette question, il est important de comprendre pourquoi tant de gens changent de métiers et se lancent dans un nouveau challenge professionnel, loin de leur zone de confort.


Au fil des coachings et des discussions, il y a souvent deux raisons qui ressortent : la perte de sens et/ou de passion. Le métier que les gens exerçaient au préalable n’était plus aligné avec leurs valeurs et était donc dépourvu de sens. Comment expliquer cela ? Il se peut que les valeurs de la personne ait changé au fil des années ou qu’elles étaient refoulées. Et un jour, elle se rend compte que ses actions n’ont plus de sens, n’ont plus aucun intérêt. Elle se sent alors comme une noix vide. De ce fait, la passion, pour peu qu’elle ait un jour existé, s’éteint petit à petit.


Qu’en est-il pour vous ? Etes-vous passionnés par votre boulot ? Est- ce que vous vous sentez aligné ? Est-ce que votre métier vous donne de l’énergie ? Si oui, quelle chance ! Sinon réjouissez-vous! Oui vous aussi, vous avez la chance! Voici une belle occasion de vous recréer. Parce que nous vivions à une époque où nos études ne déterminent plus nos carrières et qu’il est socialement accepté de nous réinventer !


La réorientation professionnelle, c’est tout un sujet, facile et complexe à la fois. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la première question : changer mais pour faire quoi ?


Cette question, je l’entends régulièrement et les gens aiment se cacher derrière. C’est une parade facile et imparable à leurs yeux. Mais croyez-moi, ce n’est juste qu’un écran de fumée. Faites appel à votre créative et laissez-la s’exprimer. Ne mettez aucun filtre pour vous recréer, pour identifier votre nouveau projet.


Voici trois étapes pour vous aider à mieux cerner votre futur projet :

  1. Mettez-vous dans le bon état d’esprit et rendez-vous compte que tout est possible ! Le monde est votre terrain de jeux et c’est vous qui écrivez vos propres règles. Cultivez-le pour vous ouvrir à toutes les opportunité. Ne vous prenez pas au sérieux, amusez-vous et qui sait, cela deviendra peut-être votre réalité !

  2. Prenez une feuille de papier et des bics de couleurs. Indiquez tous les métiers que vous AIMERIEZ exercer. AIMERIEZ pas POURRIEZ !! Allez-y lâcher vous. Il vous en faut au minimum 25. Repensez aux professions que vous aimiez quand vous étiez enfants, adolescents et adultes. Laissez votre petite voix intérieure vous guider. Ne vous arrêtez pas d écrire même si c’est loufoque. Demandez à vos proches de vous aider!

  3. Essayez de trouver 5 valeurs qui sont clés pour vous. Pour cela, listez les spontanément. Ensuite créer une seconde liste en vous inspirant des personnes que vous admirez (Steve Jobs, Mère Térésa, votre belle-mère, …qui vous vouez! Elles ne doivent pas être célèbres). Ecrivez quelles valeurs elles représentent pour vous (ex: Barack Obama représente pour moi l’ouverture d’esprit, le positivisme, la générosité, etc) . Mettez en parallèle ces deux listes et soulignez les 5 valeurs qui sont communs et qui sont importantes pour vous.


Une fois fait, votre mission de la semaine est accomplie! Ces 3 points seront importants pour la suite de votre projet de réorientation professionnelle. Dans le prochain article, nous aborderons une méthode pour identifier le bon projet.


Je sais à quel point on peut se sentir fébrile et fragile quand on se lance dans ce projet. C’est un processus qui peut prendre du temps. Mais ouvrez votre esprit et dites-vous que tout est possible. Le projet professionnel dans lequel vous vous lancerez peut-être demain ne sera qu’une étape. Il vous permettra de rebondir pour vous lancez dans autre chose. Rien n’est figé dans la pierre. Bien au contraire.


Comme vous, j’ai du me mettre dans le bon état d’esprit et me convaincre que tout était possible. Comme vous, j’ai eu des moments d’euphorie et des moments de doute. Mais j’espère que comme moi, vous pourrez voir que votre avenir professionnel n’est pas figé. Aujourd’hui, je suis coach et chasseur de talents pour aider les gens à découvrir leur potentiel et le déployer. Demain, j’aurais peut-être rajouté des casquettes de journaliste et de professeur. Qui sait ?


Vous souhaitez en parler de vive voix et vous faire accompagner ? N’hésitez pas à me contacter et découvrez la séance découverte. J’ai encore des disponibilités en mars.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout