Ma résolution pour 2020: tenir mes résolutions!



C’est promis cette année, j’arrête de manger du sucre, je me remet au sport, je change de boulot, j’économise pour partir à l’autre bout du monde, je prends du temps, je prends le temps de lire la pile de bouquins qui s’est entassée depuis quelques mois, …



La moitié de la population écrit des résolutions pour l’année à venir et seulement 22% s’y tiennent selon les études [1]. Cette simple statistique a de quoi en décourager plus d’un et j’imagine que je ne suis pas la seule à avoir arrêté depuis quelques années à ne plus en faire. Non pas que je sois parfaite, loin de là. Mais si c’est pour écrire des objectifs et réaliser en fin d’année que j’en ai atteint aucun, je préfère ne pas m’auto-flageller.

Pas le temps, trop cher, pas les nerfs,…. Ce n’étaient que des résolutions, des sortes de vœux en somme, pas de quoi en faire un drame…

Pourtant, avoir un cap, des objectifs, nous permet de nous dépasser, de nous projeter dans le futur, de nous concentrer sur ce qui est important et de mesurer nos avancées. C’est pour ces raisons également que tout travail de coaching va de pair avec le fait de fixer un objectif. Il est important de savoir ce que le coaché attend du coaching et de savoir précisément comment il évaluera s’il a atteint son objectif. Souvent, le premier objectif du coaché doit être reformulé afin d’augmenter ses chances de réussites ! Alors, je vous livre les secrets pour écrire vos résolutions, vos objectifs de façon SMART:

  • Au plus vous avez un objectif spécifique, c’est à dire précis, au plus vous avez de la chance de l’atteindre. Pour être spécifique, il faut répondre aux questions telles que Qui? Quoi? Où? Quand? Avec qui? etc. Par exemple, “Je veux être reconnu dans mon travail” deviendra “je veux, d’ici fin décembre, participer au moins 4 fois au comité de direction et présenter mon projet lors de la réunion kick off de septembre”. Etre spécifique est essentiel. Il est pourtant souvent bâclé et donc vague. Impossible alors de savoir ce que l’on veut vraiment au final et impossible de mesurer l’évolution et de faire le bilan à la fin de l’année!

  • Rendez- le mesurable, c’est à dire que vous devez y indiquer là aussi des valeurs claires et précises. Dans notre exemple, il a fallu spécifier ce que signifiait “être reconnu” et déterminer quelles sont les valeurs qui y sont attachées (4 comités de direction et 1 participation à la réunion kick-off).

  • Pouvez-vous prendre des actions pour atteindre cet objectif ou celui-ci dépend entièrement d’autres personnes? Vous n’avez aucun contrôle sur le résultat? Vous ne pouvez pas déterminer un plan d’action pour l’atteindre? Alors en quoi cet objectif est-il le vôtre? Dans notre exemple, si l’agenda de la réunion kick-off est déjà établi alors vous allez droit dans le mur et vous allez vous décourager. Vérifiez toujours que vous pourrez créer un plan d’action qui peut avoir un impact sur le futur et vous permettre de vous rapprocher de votre objectif.

  • Assurez-vous que votre objectif est réaliste c’est à dire atteignable. Si vous êtes junior dans l’entreprise et que vous espérez atteindre le niveau d’un senior en douze mois, ce n’est pas très réaliste et réalisable au final.

  • Fixez une limite dans le temps, une deadline précise. Pour quand souhaitez-vous atteindre votre objectif? Y-a-t-il des étapes intermédiaires et pour quand devez-vous les atteindre? Fixer une deadline permet de se motiver, de travailler plus vite, mieux et de manière plus efficace. Travailler à l’aveuglette dans le temps, c’est prendre le risque de reporter toujours à demain, de finir dans l’urgence, de ne pas prendre de recul quand c’est nécessaire.


En soi, rien de bien compliqué! C’est ça qui est justement génial! Il suffit d’avoir une image claire de ce que vous souhaitez, d’être le plus précis possible et de fixer une deadline et un plan d’action! Mais en plus d’être SMART, il est crucial que votre objectif soit POSITIF!!! Qui veut perdre quelque chose, qui veut se restreindre, qui veut arrêter quelque chose? D’ailleurs souvent quand l’objectif est négatif, il renforce l’habitude car on se focalise dessus. Ainsi, si votre résolution est de maigrir (perdre du poids), alors demandez-vous pourquoi? Pour vous sentir mieux dans votre corps? Pour porter pour votre petite robe rouge à votre anniversaire? Pour vous libérer de vos complexes? Si votre résolution est de ne plus perdre patience auprès de vos collègues, quelle en est la raison véritable? Vous souhaitez mieux vous intégrer dans l’équipe? Vous souhaitez mieux gérer vos émotions? Vous voulez gagner en confiance et améliorer votre image?

Alors, qu’est-ce qui vous empêche aujourd’hui d’écrire vos résolutions? Pour ma part, cette année, je me suis fixée 2 résolutions:

  1. 2020, tu seras l’année de mon changement de cap professionnel. J’assume à 100% ma transition professionnelle en me lançant en tant qu’indépendante, en ouvrant ma page Instagram, mon site internet et mon blog d’ici janvier, en me lançant dans 2 projets (que je vais garder ici secret, chuuut) d’ici avril. Je mets toute mon énergie et mon enthousiasme pour pouvoir en vivre (je me suis fixée un objectif financier ;) ) d’ici fin décembre.

  2. 2020, je vais au bout du monde pendant un mois avec ma famille pour pouvoir nous créer des souvenirs en pagaille.

Et vous, c’est quoi alors vos résolutions? Pas de triche, on ne se cache pas derrière le faite que le 1er janvier c’était déjà il y a 5 jours, une semaine, un mois et donc c’est trop tard….Ca ne marche pas mais c’est bien essayé…On peut se fixer des objectifs tout au long de l’année et on peut, si nécessaire, les faire évoluer.

Vous avez un peu de mal à fixer vos objectifs? Vous ne savez pas comment les transformer selon la méthode SMART? Vous avez besoin d’un petit coup de pouce? N’hésitez pas à me contacter! Let’s make 2020 rock!


[1] Psychologists seek key to successful new year resolutions. The Guardian.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

AMELIE TRANSITION COACH

Bruxelles

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône