Peek-a-boo: affronter ses peurs (day 1)

Mis à jour : 2 juil. 2020


Je te le disais hier, ma tête est en ébullition. J'ai des projets plein la tête mais mon mental a pris le dessus et cherche des excuses pour ne rien faire, pour rester en mode pilote automatique. Ben oui, on va pas se mentir, c'est plus confortable pour lui! 


Mais ma volonté n'a pas encore flanché et résiste! Alors, je vais tout faire pour l'encourager à sortir de ma zone de confort et je partage avec toi, tout au long de cette semaine, mes peurs.


Hier, je me suis donc lancée dans un exercice pas spécialement confortable: lister toutes mes peurs! Et je t'encourage à faire pareil car lister ses peurs, c'est finalement en prendre conscience. Rien de révolutionnaire, je suis d'accord mais j'aimerais savoir qui le fait? Hummm, je pense que la réponse doit être dans les 10% (si je me trompe dis-le moi!). Prendre conscience de ses peurs c'est réaliser que certaines peurs sont comme des petits grains de poussière qui enraille l'engrenage. Et qu'il est possible de faire partir...


Voici quelques unes de mes peurs face à mes projets: 

C'est trop ambitieux pour moi, je vois trop grand! J'ai trop peur de me planter!  J'ai peur de ne pas plaire! Je vais couler car je me lance dans trop de choses! J'ai pas assez de temps! Je n'ai pas la crédibilité! Je n'ai pas le bon statut...


Là, où je tends à rejoindre mon mental c'est de me dire que j'ai trop de projets en tête (j'en ai 8 comme même!). Dès lors, la première chose que j'ai fait ce matin, c'est de me rappeler mon objectif, c'est-à-dire de développer mes activités de coaching. Est-ce que chacun de ces projets me permettent de l'atteindre? Certains projets, bien que séduisant, n'y répondent pas tout à fait. Je suis passée de 8 à 6.


Ensuite, j'ai repris ma bonne vieille matrice d’Eisenhower qui est un outil super intéressant quand on doit gérer un grand nombre de tâches et de projets.

En faisant, cet exercice, je me rends compte que certains projets sont dépendants de la réalisation d'un autre. En l’occurrence, 2 projets sont à 50% dépendants d'un ebook! Ce projet d'ebook devient donc important et urgent. C'est donc ma priorité. De 8 projets, j'en ai donc mis 2 en onhold.


Aujourd'hui, j'ai donc décidé de mettre mon temps et mon énergie sur 3 projets (au lieu de 8). L'un touche à sa fin, l'autre est clair dans ma tête et une première version peut être live fin dans une semaine tandis que le dernier est au stade d'élaboration. Il me demandera encore du temps et pas mal d’énergie car je vais devoir sortir de ma zone de confort!!


Cela parait simple comme exercice (lister ses peurs, ses projets et faire une matrice d'Eisenhower)! Vous avez raison. Mais c'est en plus diablement efficace!! Mon niveau de stress a diminué, j'y vois clairement plus clair et j'ai même un plan d'action.


Demain, je m'attaque aux peurs liées à mon dernier projet qui me sortira de ma zone de confort à bien des points (projet d'interview live) et qui trouve en moi beaucoup de résistance...


Et toi, tu as des projets en tête? Où en es-tu dans la réalisation de ce projet? As-tu des peurs? As-tu su les surmonter? N'hésite pas à partager ici ou en MP. Je me ferai une joie de t'aider...

0 commentaire

Posts récents

Voir tout